Choisir l’envol

J’entends une voix qui dit «Nous sommes tant et tant… je suis tant et tant». Ce «nous» qui contient chaque être humain qui se cache derrière un monde de lumière. Ce «je» qui confirme que tu es.

Ces mots, il faut les respirer, les tenir dans nos mains puis les laisser s’envoler pour que l’Univers puisse entendre leur profondeur. Ces mots qui t’habitent, ces mots qui me ramène à un autre monde créé un jour en moi… ces mots que ton âme avait reconnu.

«Tant et tant», comme une affirmation qui veut manifester cet univers presque magique et un peu utopique que tu vois. En écho, cette pensée j’avais un jour écris : «Si personne n’idéalise un un monde d’amour, comment ce monde se créera-t-il ? Soyez fous, poétisez et rêvez… car il y a de la place sur cette terre pour les fous, les poètes et les rêveurs.».

Tu parles… et des questions se bousculent… des réponses ? Écoute et tu entendras.

Écoute, dans le vent qui souffle une mélodie inconnue.

Écoute, dans le silence d’une voix qui ne dit pas.

Écoute, dans des yeux qui regardent, qui semblent ne pas voir et qui pourtant voient.

Écoute dans les gazouillis du nouveau-né qui détient tant de vérité.

Écoute, dans les peurs et dans le chagrin d’un fils devenu un homme qui demeure un enfant.

Écoute, dans les pleurs de cette sœur qui attend, qui sait, mais qui choisit d’être forte.

Écoute, dans les voix des gens de passage qui viennent et qui repartent.

Écoute… pour prendre de la hauteur face à cette soi-disant réalité qui n’en est pas une… et pour changer ce monde, sa folie et sa furie.

Rien n’est hasard, tout est juste et parfait… et je peux…

Je peux choisir l’envol, non pas pour régner, mais pour transcender.

Choisir… d’écouter ces cris d’angoisse, mais plus encore, ceux d’espoir.

Choisir… de rire et de chanter, même si c’est d’une voix silencieuse.

Choisir… d’accepter, de m’adapter et non plus de subir.

Choisir de vivre au-delà de cette existence qui s’impose.

Choisir d’aimer, au-delà et malgré.

Choisir… de vivre de cette liberté intérieure que personne ne peut me voler.

Choisir de ne plus simplement exister que par cette liberté extérieure qui voudrait me maintenir emprisonnée dans son tourbillon incompréhensible.

Choisir de conscientiser ce faux affranchissement qui veut me garder dans ces peurs et ces angoisses de ne plus pouvoir vivre un jour, de ne faire qu’exister tel un pantin soumis à des lois absurdes.

Alors oui, nous sommes tant et tant… bien au-delà de nos ombres, regardons nos lumières… bien au-delà de nos corps meurtris, reconnaissons nos âmes rayonnantes.

Ainsi il viendra ce monde nouveau qui vit dans tes rêves ; il se créera par la magie de toutes ces voix réunies qui se lèvent. D’ailleurs, il est déjà là ce monde lumineux, puisqu’il vit en toi.

D.A. Lavoie

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. colettedc dit :

    Comme c’est BON, Delvi, que cet écrit ! C’est si BON aussi de te retrouver ici !!!
    Douce soirée et bonne semaine,
    Bisous 😘

    J'aime

    1. DA Lavoie dit :

      Merci de ton passage douce Colette… que veux-tu, les mots écrits ont toujours cette tendance à revenir chez-moi un jour ou l’autre ! Bonne semaine à toi aussi et à bientôt, prends bien soin de toi. Delvi.

      Aimé par 1 personne

  2. Denise Martin dit :

    très bon texte ,bon sujet à méditer merci j’ai partager sur facebook parce que je crois qu’il faut que tout le monde prennent conscience de ce sujet merci encore xxx

    J'aime

    1. DA Lavoie dit :

      Merci Denise, c’est toujours n très grand plaisir de te voir sur ce blog ! Merci également pour le partage FB. Prendre conscience… et s’éveiller encore davantage… prends bien soin de toi et gros bisous. Delvi.

      J'aime

Répondre à Denise Martin Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s